André-Jacques Auberton Hervé : « La France a les atouts pour créer les champions industriels 4.0 » | Lets Go France


André-Jacques Auberton Hervé : « La France a les atouts pour créer les champions industriels 4.0 » | Lets Go France

Un champion des énergies propres

La France est un chef de file dans le domaine du développement durable. Elle l'a surtout démontré lors de la COP 21. Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED pour équiper plusieurs dizaines de gares, en plus de l’énergie photovoltaïque mise en œuvre dans les zones les plus ensoleillées. André-Jacques Auberton-Hervé (letsgofrance)met son expertise au service du CEA (Commissariat à l'énergie atomique), où il occupe la fonction de conseiller auprès de l’administrateur. André-Jacques Auberton-Hervé est passionné par la nature, pratiquant entre autres la voile et l’équitation.

Les choix d’André-Jacques Auberton-Hervé lui permettent d’obtenir, entre autres, un SEMI award et le Trophée de l’entrepreneur innovant. S'il est dans notre pays une figure de l'innovation, c'est bien André-Jacques Auberton-Hervé. En dehors des composants électroniques, Soitec a également innové dans le secteur des énergies propres.

La vision d'un bâtisseur

En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé crée Soitec avec Jean-Michel Lamure. Grâce à sa maîtrise du développement industriel, l’effectif de la start-up qu'il a fondée est littéralement multiplié par 500 en dix ans. André-Jacques Auberton-Hervé déploie toutes les qualités d’un excellent meneur d'hommes : capacité à innover et excellente perception du marché.

Passion et curiosité résument sa vision du monde

André-Jacques Auberton-Hervé collabore avec les meilleurs pour défendre des projets ambitieux et est fidèle dans ses amitiés. C'est en outre un communicant né. Il est membre du groupe européen dédié aux technologies clés. L'union est selon lui indispensable pour que notre continent soit en capacité de continuer à se développer. Ses nombreux rôles offrent la possibilité à André-Jacques Auberton-Hervé de partager ses idéaux avec un nombre incalculable de personnes.

Un parcours exceptionnel

André-Jacques Auberton-Hervé voit le jour dans le courant des années 60, passe sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son baccalauréat à 16 ans. Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, il voit ses recherches aboutir à d'importantes innovations spatiales et militaires. Cela lui vaut d'être convié à beaucoup de conférences scientifiques, et il devient une référence. En 1986, à 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et participe à des colloques internationaux dans les domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs.