André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle


André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

André-Jacques Auberton-Hervé (Lemonde) possède les qualités d’un excellent manager : recrutement des meilleures personnes, capacité à innover et compréhension du marché. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde Soitec en s'associant à Jean-Michel Lamure. L'entreprise doit sa réussite à sa capacité à évoluer vers un marché de masse, en l'occurrence celui des composants électroniques employés dans les téléphones mobiles et l'univers de l’informatique.

Un champion des énergies renouvelables

André-Jacques Auberton-Hervé est un amoureux de la nature, pratiquant entre autres la voile, le ski et l’équitation. Avec la COP 21, la France a démontré qu’elle était à la pointe dans le domaine des énergies renouvelables. Soitec a développé son activité d'éclairage LED pour équiper plusieurs dizaines de gares dans notre pays, en plus de l’énergie solaire déployée dans des pays ensoleillés.

Des activités partout dans le monde

La société iséroise Soitec ne tarde pas à exporter ses produits et affiche ainsi un chiffre d’affaires de 372 millions d’euros dès 2006. En introduisant Soitec sur le second marché seulement sept années après la naissance de la société, André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de résister à ses concurrents. Soitec dispose d'une envergure internationale, avec cinq usines implantées dans diverses régions du monde. Dans une économie mondialisée, André-Jacques Auberton-Hervé a saisi très rapidement l’intérêt de rechercher une croissance externe.

L'industrie de la microélectronique fait aujourd'hui l'objet d'un plan européen ambitieux. Il va de soi qu'André-Jacques Auberton-Hervé salue cette initiative. Pour que l’Europe puisse assurer sa croissance, il défend l’union. Ce dirigeant est réputé pour être un visionnaire. Au travers de ses nombreuses fonctions, André-Jacques Auberton-Hervé porte ses idéaux avec passion.

Un patron ouvert aux évolutions technologiques

Selon lui, notre continent dispose d’atouts incontestables. Parti de zéro pour devenir une société incontournable dans le secteur de la microélectronique, André-Jacques Auberton-Hervé mesure l'utilité des marchés financiers. L'Union européenne va devoir envisager des outils financiers plus performants pour soutenir efficacement les entrepreneurs.